Thomas Viloteau est sans nul doute l’un des guitaristes classiques les plus doués de la nouvelle génération. D’ores et déjà salué par ses pairs et la critique, Mr. Viloteau sillonne la planète ville après ville de Taipei à New York pour partager sa musique avec un public toujours plus large et fidèle. Globe-Trotter dans l’âme depuis son enfance, il se produit dans des centaines de villes sur quelques-unes des scènes les plus prestigieuses aux États-Unis, Mexique, Canada, France, Allemagne, Pays-Bas, Italie, Espagne, Norvège, Grande-Bretagne, Taiwan ou Puerto Rico.

Thomas Viloteau a remporté des prix dans un grand nombre de concours internationaux, dont les premiers prix des concours Segovia, Mottola, Ville d’Antony, Sernancelhe et en 2006, huit ans seulement après avoir touché une guitare pour la première fois, le très convoité prix de la Guitar Foundationof America, qui lui permettra d’enregistrer son premier CD chez Naxos. En 2012, il se présente pour la première fois au concours Tárrega de Banicassim, le plus vieux concours de guitare au monde, et gagne le prestigieux premier prix.

Ce prix va lui permettre d'enregistrer son second disque chez La Ma de Guido à Barcelone. En 2015, il se tourne vers l'auto production pour sortir son troisième CD "DancesThrough the Centuries", une collection de danses de Bach à Sergio Assad. Le CD contient la première mondiale de la Suite Brasileira3 de Sergio Assad, dont il est le commanditaire et dédicataire.

Pédagogue accompli, il est également régulièrement invité par les universités, festivals et conservatoires autour du monde pour donner des conseils à de jeunes guitaristes en devenir au cours de master-classes ou séminaires. Il est également l’auteur de "Dans la Boîte Noire", un livre de technique et de pédagogie de la guitare classique moderne, destiné principalement aux étudiants avancés.

Né dans une famille de mélomanes amateurs, Thomas Viloteau commence l’étude de la guitare relativement tard à douze ans, mais l’intérêt qu’il porte à l’instrument va lui faire dévorer toutes les études de Sor, Aguado, Carcassi ou Giuliani qu’il peut trouver, et il va se produire pour la première fois en public à tout juste treize ans devant deux cent personnes. Soucieux d’élargir son horizon musical au maximum, il voyage de Barcelone à San Francisco,  en passant par New York, Londres, Montréal et Paris  pour étudier avec quelques-uns des plus grands noms de la guitare comme Alvaro Pierri, Alberto Ponce, Roland Dyens, Judicaël Perroy, Nicholas Goluses ou Marc Teicholtz.Thomas Viloteau vit actuellement à Rochester, NY.

Il utilise exclusivement les cordes de la marque Savarez et joue en 2015 sur une guitare du luthier français Bastien Burlot.